Quel contenu pour votre cv vidéo ?


Il est partout ! Le CV vidéo valorise votre profil et vos expériences.. Cependant, il y a plusieurs notions à connaître pour le réaliser de manière optimale. Suivez le guide.


cv vidéo

 

 

Le CV vidéo est la nouvelle tendance pour se démarquer de ses concurrents dans la course à l’emploi. Cependant il s’agit de ne pas concevoir votre réalisation à la va vite. Comme toute bonne chose, sa création prendra du temps, voici quelques conseils pour réussir un CV dans les règles de l’art !

 

Le fond et la forme de votre CV vidéo

 

Tout d’abord, sachez qu’un recruteur visualisant votre production fera autant attention au fond qu’à la forme. Il vous faudra donc être particulièrement structuré, dynamique et audible. D’un autre côté, il vous faudra tout particulièrement soigner la forme. Equipez-vous d’un bon micro et d’une caméra HD. Cadrez aussi correctement vos différents plans pour optimiser la sensation de qualité et de professionnalisme.

 

La longueur du contenu – voûte d’un CV vidéo réussi

 

Ce point est particulièrement important dans l’élaboration de votre création. En effet, les recruteurs manquent de temps comme tout cadre d’entreprise et ne peuvent vous accorder qu’environ deux minutes pour évaluer votre profil. Limitez-vous à cette frontière de durée pour améliorer votre impact dans leur esprit. Soyez donc concis en appuyant sur les points les plus valorisables de votre candidature.

 

La structure de votre CV vidéo

 

Nous vous conseillons de suivre la structure basique d’un CV. Décrivez votre profil et désir d’évolution professionnelle dans un premier temps. Ensuite, abordez vos expériences pertinentes pour votre secteur d’activité et justifiez votre parcours. Enfin, parlez de vos atouts et en quoi ils seront utiles dans le poste que vous briguez. Une notion primordiale est cependant souvent omise : l’originalité. Cela vous démarquera de vos concurrents au poste. Tant sur le fond que sur la forme, prouvez vos spécificités. Attention cependant à ne pas en faire trop, n’oubliez pas que vous vous adressez à un interlocuteur professionnel.