Quelles différences entre rédaction web et rédaction print ?


Nombreux sont ceux qui ont du mal à discerner la différence entre rédaction web et rédaction print. Si vous en faites partie, cet article est fait pour vous ! Découvrez les métiers du web avec fullCONTENT !


Rédacteur presse et rédacteur web : chasser la confusion

 

Écrire pour le web est primordial pour attirer et fidéliser votre clientèle. Or, cette façon de rédiger est souvent confondue avec un travail journalistique. Il est très important de bien distinguer ces deux pratiques pour mieux comprendre leurs spécificités. L’agence de production de contenus fullCONTENT vous emmène dans les affres du journalisme et de la rédaction web, avec une pointe de bonnes pratiques. Prenez note !

De la différence de ciblage entre ces deux métiers

Il est d’emblée nécessaire d’établir une différence fondamentale : l’article de blog ne s’adresse souvent pas au même public que la presse. Alors que le contenu éditorial a pour objectif de se positionner pour communiquer sur votre site internet, la pige journalistique se veut purement informative. Autrement dit, l’objectif du brand content est de développer la notoriété (ou d’aider à la vente) alors que celui d’un journal est de commenter l’actualité.

Le référencement naturel SEO : principal point de convergence des deux pratiques

Autre grande différence entre le marketing de contenu et la presse : le rôle de référenceur du professionnel de la sémantique web. En effet, dans le but d’optimiser ses écrits pour les moteurs de recherche, le rédacteur se doit de maîtriser les techniques de référencement principales. Netlinking, balises html, urls et méta description (pour ne citer qu’elles) ne doivent en effet avoir aucun secret pour lui.

Il est nécessaire de souligner le fait que le référencement fait partie du quotidien de la rédaction SEO, là où le pigiste a plus de liberté de choix. La création de contenu doit aussi être adaptée au format social media. En effet, aucune stratégie web en 2018 s’opère sans l’aide d’un community management !

Le fond et la forme des écrits divergent aussi !

Le ciblage du contenu web seo étant multiple (internaute et moteurs de recherche), les articles doivent être rédigés de façon différente dans un contexte e-marketing que dans le print. En d’autres termes, même si vos billets de blog sont souvent lus rapidement, ils doivent tout de même être développés pour plaire à Google et consorts. Certaines bonnes pratiques sont donc à appliquer.

Ainsi, vous devrez rédiger des pages pertinentes comprenant plus de 300 mots (600 minimum étant même recommandé), avec la mise en gras des termes importants. Il vous faut aussi structurer une page avec des paragraphes distincts, des titres, des sous-titres clairs et des phrases plutôt courtes. En un mot hiérarchiser l’information.

De plus, il est nécessaire de planifier votre contenu rédactionnel pertinent entre pages chaudes (actualité) et pages froides (article de fond avec pour seul but le référencement). Le rédacteur peut aussi intervenir lors d’une refonte, la relecture et la réécriture doivent donc aussi faire partie de ses atouts.

La fidélisation rédactionnelle est aussi importante dans le web ! Pour votre image de marque, le rédacteur doit suivre une charte éditoriale établie. En résumé, pour la création et la gestion de contenu, un producteur de contenus textuels est obligatoirement un technicien à plusieurs casquettes, alors que le journaliste print est un spécialiste de l’information.

Pour toute optimisation de vos projets de contenu web, l’agence de communication digitale fullCONTENT vous apporte une valeur ajoutée à votre ligne éditoriale. N’hésitez pas à nous contacter pour votre stratégie marketing !