Le taux de rebond – KPI clé de votre site web


Vous avez probablement déjà entendu parler du taux de rebond. Mais savez-vous réellement ce que c’est, comment l’analyser et comment l’améliorer ?


t comme taux de rebond

 

Le taux de rebond (analysable grâce à Google Analytics) désigne le pourcentage d’internaute étant rentré sur un site et sorti tout de suite après. Autrement dit, ces personnes n’auront consulté qu’une seule page du site avant de le quitter. Le taux de rebond est donc une donnée essentielle, dévoilant beaucoup sur votre site et son optimisation. En content marketing, cette mesure sera considérée comme très importante car elle permettra de démontrer soit la réussite, soit l’échec de votre stratégie (et d’ouvrir des points d’amélioration bien entendu). Celui peut varier selon le type de site mais sera toujours révélateur de votre expérience utilisateur et aura un impact sur votre référencement Google. Lisez attentivement ce qui va suivre pour y piocher quelques informations pertinentes et faire rebondir le succès de votre blogging !

LE TAUX DE REBOND : COMMENT L’ANALYSE-T-ON ?

Tout d’abord, il convient de dire qu’un fort taux de rebond (proche de 100 %) démontre que la page sur laquelle arrive votre lecteur n’incite pas à visiter le site plus avant et/ou propose un contenu de mauvaise qualité qu’il convient alors d’optimiser. Au contraire, si celui est plutôt faible (tendant plus vers 0 %) alors chaque visiteur appréciera la qualité de votre contenu et visitera plusieurs pages. Mais alors comment augmenter les longues visites sur votre site ?

On considérera qu’un taux de rebond moyen pour un site de contenu se situe aux alentours de 70 %. En effet, ce genre de site incite moins à visiter plusieurs pages qu’un site e-commerce par exemple. Cela démontre qu’il faut que vous analysiez votre taux de rebond en fonction de la nature de votre site, de ses contenus et de sa cible.

Il faut aussi analyser votre taux de rebond en fonction de vos canaux d’acquisition. Ce point est très important car il vous permettra de piloter votre stratégie en fonction de vos résultats. Par exemple, si votre taux de rebond est anormalement haut sur une campagne adwords spécifique alors c’est que vous êtes mal positionnés sur celle-ci. Il vous faudra donc revoir votre approche à ce niveau. Vous devez aussi adopter ce mode de pensée pour, par exemple votre affiliation, votre native advertising ou vos newsletters…

Vous devez aussi pondérer votre taux de rebond en fonction d’un certain nombre d’autres données. Par exemple le temps moyen passé sur le site et chaque page. En effet, même si le lecteur ne s’attarde que sur une page, s’il la lit par exemple 3 minutes en moyenne alors votre contenu pourra être considéré comme largement en accord avec ses attentes. Au contraire, s’il est proche de 0, cela signifie que votre contenu ne conviendra clairement pas au lecteur auquel on le propose.

Vous pouvez aussi le recouper avec le nombre de pages consultées. Plus ce nombre sera important, plus votre site sera considéré comme ergonomique et attractif. S’il est proche de 0 cependant, vous avez quelques soucis à vous faire.

Enfin, le pourcentage de nouvelles visites sera important pour mesurer la fidélisation de vos lecteurs. Plus celui-ci sera haut, moins vos lecteurs seront assidus et enclins à revenir. Il vous faut donc avoir une base solide de lecteurs fidèles qui vous démontrera l’attrait et l’efficacité de votre stratégie éditoriale.

Petite précision cependant, dans le cas particulier où vous avez un site purement informationnel, comme celui de l’INSEE par exemple, et que vous proposez des réponses immédiates à des questions précises, votre taux de rebond sera forcément élevé. Celui-ci serait donc biaisé pour estimer la qualité de votre référencement. Si certaines pages correspondent à cette description, il sera nécessaire de les retirer de votre analyse du taux de rebond et de les interpréter différemment.

LE TAUX DE REBOND : COMMENT L’AMÉLIORER ?

Plusieurs pistes sont à explorer pour savoir comment optimiser votre taux de rebond. Pour commencer, choisissez bien vos mots clés encore une fois. Si vous vous rendez compte que vous êtes mal positionné (grâce à votre taux de rebond) alors changez-les. De plus, travaillez-bien votre maillage interne. Associez des mots clés à des pages clés pour d’un côté inciter vos lecteurs à visiter plusieurs pages et d’un autre aider à votre référencement naturel.

Il vous faudra maintenant travailler votre page d’accueil. Rendez-la attractive tout en faisant en sorte qu’elle incite l’internaute à s’engager plus avant dans votre site. Tout est question d’équilibre et vous allez devoir utiliser toutes vos compétences en web design pour la rendre parfaite ! Toujours à propos de la page d’accueil, il est de bon ton qu’elle soit accessible à tout moment lors de la navigation sur votre site. En effet, cela permettra de baisser votre taux de rebond de manière simple car un lecteur s’intéressant à votre marque pourra directement accéder à la page de base de l’arborescence de votre site.

La page d’accueil doit donc mettre en avant vos contenus les plus populaires pour provoquer la chute de votre taux de rebond. En effet, mettre ceux-ci en lumière incitera davantage vos lecteurs à visiter plusieurs pages car, si un contenu est populaire, c’est la preuve qu’il a plus de chances de plaire à de nouveaux internautes. N’hésitez pas non plus à traiter d’actualité pour attirer et retenir l’internaute.

Concernant le contenu, il sera aussi intéressant de bien travailler votre fréquence de publication et pourquoi pas l’augmenter : plus vous aurez de contenu, plus vous aurez un positionnement solide et une capacité de fidélisation accrue.

Autre piste à explorer : celle du netlinking. En effet, la redirection de nombreux liens vers vos pages va amener les internautes à flâner sur votre site. Les liens internes (maillage) augmenteront aussi la qualité de votre marketing web et vous permettront de baisser ce taux.

Un webdesign réalisé avec les meilleurs outils et tendances existantes peuvent également inciter les lecteurs à y rester. Travaillez votre charte éditoriale, votre identité visuelle pour développer une vraie image de marque donnant envie aux internautes de s’attarder sur vos pages !

Le plus important pour faire baisser votre taux de rebond reste tout de même l’analyse des différents feedbacks que vous aurez de votre site et comment vous y réagissez. L’optimisation reste le maître mot de cette mesure. Vous pourrez toujours l’améliorer sans jamais le rendre parfait.

Pour générer taux de clic qualitatif grâce à un marketing digital de pointe, confier votre stratégie de contenu à fullCONTENT serait une idée cohérente. Nous vous montrerons comment améliorer votre ecommerce de la meilleure façon et suivre les résultats grâce à des tableaux de bords pertinents. N’hésitez pas à nous contacter !