[Abécédaire] P comme Pyramide inversée


Nous allons vous faire découvrir dans cet article la pyramide inversée. Celle-ci est une technique de rédaction web qui permet de délivrer au lecteur une information de manière optimisée tout en étant « bien vu » par les robots des moteurs de recherche.


p comme pyramide inversee

 

Nous allons vous faire découvrir dans cet article la pyramide inversée. Celle-ci est une technique de rédaction web qui permet de délivrer au lecteur  une information de manière optimisée tout en étant « bien vu » par les robots des moteurs de recherche.

 

La pyramide inversée, concept de base de votre stratégie de contenu.

 

Ne vous méprenez pas, ceci n’est pas un article sur des constructions égyptiennes improbables mais bien, encore et toujours, sur la création de contenus. Cette pyramide est le socle d’une écriture SEO réussie. La question qui se pose maintenant est : que peut bien représenter cette pyramide inversée ? La réponse est très simple, elle correspond à la hiérarchisation de l’importance des informations dans votre contenu. Selon cette technique, vous mettrez l’essentiel au début, vous développerez ensuite votre propos et finirez par les informations accessoires. L’autre question qui se pose donc est : comment hiérarchise-t-on son contenu selon le concept de cette pyramide inversée ? Bonne question !

 

Alors suivez le guide pour cette visite de pyramide…

 

La pyramide inversée : comment la construit-on précisément ? 

 

La pyramide se subdivise en trois parties distinctes : l’accroche, le corps de texte et les détails accessoires.

 

L’accroche ou le chapô se construit de la façon suivante : nous commencerons par répondre aux 5w dans cette partie – à savoir who (qui), what (quoi), where (où), why (pourquoi) et when (quand). Répondre à ces cinq questions (tant que faire se peut, vous n’aurez pas forcément à répondre à la question « quand » dans tous vos articles) vous permettra de situer rapidement dans l’esprit de votre lecteur le propos de votre contenu. De plus, répondre à un maximum de question dès le début est très apprécié des moteurs de recherche qui prennent en compte ces informations en priorité dans leur référencement.

 

Le corps de texte se définit ainsi : vous développerez de manière plus exhaustive votre propos dans cette partie. Celle-ci sera donc la partie clé en matière d’apport d’information de qualité. Hiérarchisez bien l’information encore une fois, aérez votre propos et soignez la qualité de votre contenu pour un corps de texte au top !

 

Quand vous aurez fini, vous pouvez ajouter les éléments accessoires en fin de texte : vos liens « call to action » tels que « téléchargez le formulaire ici » auront leur place en fin de texte. Ainsi, les lecteurs pourront approfondir dans le domaine de votre contenu de leur plein gré. Vous pouvez aussi en profiter pour faire du maillage interne et renvoyer vers vos autres contenus ou landing pages d’offres par exemple…

 

Comme toute technique, celle de la pyramide inversée a ses limites !

 

On ne peut pas non plus dire que la pyramide inversée est universelle ! En effet, elle ne peut pas être efficace pour tous les contenus que vous créerez. Il faut l’adapter de la manière la plus performante possible à votre cible et à ce que vous voulez-lui transmettre. Imaginez une seconde que vous vouliez raconter une histoire à votre lecteur, vous ne pouvez pas tout révéler dès le début ! Nous préférerons donc cantonner la technique de la pyramide inversée aux seuls cas des articles et contenus journalistiques (les chroniques cinéma ou jeux-vidéo par exemple rentrent bien sûr dans cette catégorie).